Les inventeurs de la LED reçoivent le prix Nobel de physique

Après avoir félicité John O’Keefe, May-Britt Moser et Edvard Moser, pour le prix Nobel de « Physiologie ou médecine » avec leur découverte du « GPS du cerveau », c’est au tour des Japonais Isamu Akasaki (85 ans), Hiroshi Amono (54 ans) et de l’Américain Shuji Nakamura (60 ans) de recevoir le prix Nobel de Physique pour l’invention de la diode électroluminescente bleue, la célèbre ampoule LED. Akasaki et Amono sont rattachés à l’université japonaise de Nagoya.

Dans un communiqué concernant le prix Nobel et sa récompense de huit millions de couronnes (883 000 euros environ), l’Académie royale des sciences suédoise a déclaré : « avec l’avènement des ampoules LED, nous disposons désormais d’alternatives plus durables et plus efficaces aux anciennes sources de lumière ».

Pour le jury, il s’agit d’une découverte révolutionnaire, qui respecte l’esprit d’Alfred Nobel.

En effet, l’invention des trois chercheurs permettrait à 1,5 milliard de personnes d’améliorer leur quotidien. La LED, depuis son invention dans les années 90, a considérablement amélioré l’usage des diodes existantes.

Elle est désormais utilisée aussi bien dans les milieux scientifiques que dans les domaines des écrans d’ordinateur et de télévision grand public, et bien entendu pour l’éclairage.

Actuellement, l’éclairage représente un tiers de la consommation énergétique dans le monde.

Les ampoules à diode électroluminescente consomment très peu d’électricité et ont une durée de vie élevée, permettant ainsi de réaliser des économies d’énergie importantes, tout en prenant soin de l’environnement. Elles ont une durée de vie dix fois plus grande que les ampoules fluorescentes, et cent fois plus grande qu’une ampoule incandescente.

Le prix sera remis en main propre aux trois lauréats le 10 décembre prochain à Stockholm.

En 2013 le prix Nobel de physique a été remis à Peter Higgs et François Englert pour leur découverte du Boson de Higgs, une des avancées scientifiques les plus importantes du siècle.

Partager >>