La page Wikipedia de Jennifer Lawrence piratée avec des photos d’elle nue

La cauchemar continue pour Jennifer Lawrence. La jeune actrice, qui fait ce fois-ci la couverture du Vanity Fair américain, s’est exprimée pour la toute première fois au sujet de ses photos privées qui avaient été dévoilées sur Internet.

Tout a commencé à la fin du mois d’août, quant son compte iCloud a été piraté, et des photos érotiques d’elle ont été publiées sur des plateformes américaines de partage d’images. C’est ensuite à trois reprises que la vie privée de l’héroïne de Hunger Games a été violée, puisque de nouvelles images ont été à nouveau postées.

Jennifer Lawrence s’est dite révoltée par la manière dont son intimité a été violée, et il semblerait que son intervention dans la presse n’ait pas calmé les hackers, puisqu’hier, la page Wikipédia anglophone de la jeune femme a été piratée.

Jennifer Lawrence iCloud

Jennifer Lawrence est apparue nue pendant 20 minutes sur Wikipedia

Au lieu de son portrait pris au cours d’un festival, c’est l’une des photos dénudée de l’actrice qui apparaissait pour illustrer sa page. La page est habituellement très visitée, et à repris son apparence normale après une vingtaine de minutes.

Des explications ont été demandée à la direction de Wikipédia, qui indique que la page dédiée à Jennifer Lawrence était « semi-protégée », ce qui signifie qu’elle peut être modifiée uniquement par un utilisateur ayant un compte. Ce serait donc un contributeur régulier de Wikipedia qui serait à l’origine de ce piratage.

Partager >>