Un magasin Amazon s’installe à New York

Le gros pionnier américain de la distribution sur internet, Amazon, ouvre son tout premier magasin physique à New York.

La boutique ouvrira ses portes pour la période des fêtes de fin d’année à New York sur la 34e rue, entre la 6e et la 5e avenue, en plein centre de Manhattan et à côté des grands magasins Macy’s qui comptent chaque années des milliers de visiteurs.

Le magasin fera face à l’Empire State Building.

L’année passée, Amazon avait annoncé des ventes record pendant cette période, mais n’avait pas pu faire face à la demande et avait donc enregistré de gros retards de livraison.

L’enseigne se servirait de ce magasin pour entreposer du stock et permettre un relais-colis mais aussi pour servir de vitrine d’exposition pour les appareils électroniques maison, selon le Wall Street Journal qui a révélé la création de celui-ci.

Si l’expérience s’avérait concluante, Amazon prévoit d’ouvrir d’autres enseignes dans différentes villes.

Ainsi, Amazon s’érigerait en concurrent direct de marques comme Target, Wal-Mart ou Macy’s, qui dominent pour le moment le marché américain.

Les clients pourraient ainsi récupérer les produits commandés peu de temps avant, via leur interface web, et rapporter ceux qui ne leur plairaient pas ou comporteraient un défaut.

Cette vitrine physique mettrait en avant les produits Amazon tels que les liseuses Kindle, le smartphone Fire Phone, ou encore son décodeur Fire TV.

Jusque-là, la réussite d’Amazon venait de son non-cout de distribution physique : loyers, salaires de vendeurs, gestion de plusieurs magasins. Amazon a beau avoir un chiffre d’affaire important, le groupe ne montre pas de rentabilité lors de la vente par correspondance.

Amazon a fêté cette année ses vingt ans d’existence, et s’est imposé au fil des ans comme le leader de la vente sur internet. L’an dernier, son chiffre d’affaires s’élevait à 274 milliards de dollars.

Partager >>