La série Daredevil dévoile ses premières images

Les super-héros ont le vent en poupe, que ce soit sur les écrans de cinéma ou de télévision.

Si Marvel a d’ores et déjà investi les seconds avec Agents of SHIELD diffusé sur ABC, le géant des comics n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin puisque la série Agent Carter est déjà en production (avec des personnages issus du premier film de Captain America), et que Daredevil continue désormais le cortège.

Dans la lignée du prestigieux House of Cards produit par David Fincher, Netflix accueille désormais le super-héros aveugle, joué par Charlie Cox (Stardust, Boardwalk Empire).

En 2003, le personnage de Daredevil avait déjà fait l’objet d’une adaptation à l’écran, avec Ben Affleck dans le rôle-titre et Jennifer Garner dans celui de l’énergique et sexy Elektra. Le film n’avait pas convaincu les fans.

(c) Marvel

(c) Marvel

Avocat le jour, justicier masqué la nuit, Matt Murdock hante les rues de Hell’s Kitchen, un quartier mal famé de New York.

Son principal adversaire est un géant de la pègre surnommé le Caïd (il sera interprété par Vincent d’Onofrio dans la série, et avait les traits du regretté Michael Clarke Duncan dans le film de 2003).

Le casting réunit également Rosario Dawson, Scott Glenn, Elden Henson, Deborah Ann Woll, Bob Gunton et Vondie Curtis Hall.

Les premières images qui ont été dévoilées renvoient explicitement aux épisodes écrits et dessinés par Frank Miller, dans lesquels un Daredevil débutant portait un simple foulard sur la tête. La mini-série, appelée Man Without Fear, est parue en 1993.

Mais cette apparence rappellera également aux nostalgiques un épisode spécial de L’incroyable Hulk produit dans les années 80, dans lequel Daredevil faisait équipe avec le géant vert.

Dans cette version, le Caïd était joué par John Rhys-Davies (Sallah dans Indiana Jones, Gimli dans Le Seigneur des Anneaux).

Lors de la New York Comic Convention 2014, l’acteur principal Charlie Cox a vanté les mérites de la série et de sa narration. Il assure que, davantage qu’une série d’épisodes à rebondissements, l’ensemble fera penser à “un film de 13 heures”.

La série sera visible en novembre 2015.

Partager >>