Une femme de 114 ans contrainte de mentir sur son âge pour s’inscrire sur Facebook

C’est une information insolite, qui a été rapportée il y a quelques jours par les médias américains. Anna, une retraitée du Minessota de 114 ans, ne connait pas la fracture numérique.

Elle souhaite s’inscrire sur Facebook pour retrouver les membres de sa famille, partager des photos et discuter en direct de sa maison de retraite. Sauf que quand Anna tente de s’inscrire, elle n’a pas la possibilité d’indiquer sa date de naissance.

Le site internet de permet en effet que de sélectionner une année de naissance postérieure à 1905. La dame âgée doit donc mentir sur son âge réel, et elle se crée son profil : elle indique qu’elle n’a « que » 109 ans, alors qu’elle en a en réalité 114. Elle est en effet née en 1900.

© Pixabay / Public Domain

Facebook pour l’instant de 13 à 99 ans

Interrogé sur ce point étrange, Facebook ne donne aucune explication. Mais finalement, il semblerait qu’il ne s’agisse que d’un paramétrage qui remonte à la création du réseau social, en 2004. A cette époque, on imaginait sans doute pas que les centenaires seraient sensibles à la bulle internet, et par défaut, l’âge maximal avait été fixé à 99 ans.

Aujourd’hui, les internautes devenant de plus en plus âgés, Facebook devrait peut-être revoir ses paramètres. Quoi qu’il en soit, Anna est désormais l’utilisatrice de Facebook la plus âgée au monde, et reçoit depuis son arrivée des dizaines de demande d’amis du monde entier.

Partager >>