Marie Dubois nous a quitté

L’actrice française Marie Dubois est décédée hier près de Pau, a révélé son agent Artmedia. Elle était âgée de 77 ans.

Depuis la mort de son mari, Serge Rousseau, la comédienne vivait dans le Béarn. C’est auprès de son mari qu’elle sera inhumée la semaine prochaine, à Ville-d’Avray dans les Hauts-de-Seine.

Dans les années 60 et 70, Marie Dubois était connue pour jouer aussi bien dans les succès populaires comme La Grande Vadrouille que dans les films de la Nouvelle Vague réalisés par Jean-Luc Godard, Eric Rohmer ou encore François Truffaut.

Née sous le nom de Claudine Huzé le 12 janvier 1937, elle apprend le métier d’actrice et commence sa carrière à l’écran par la télévision, à la fin des années 50.

En 1960, François Truffaut lui offre un rôle dans son film Tirez sur le Pianiste, et la rappellera deux ans plus tard pour Jules et Jim.

En 1961, elle apparait dans la comédie de Georges Lautner Le Monocle Noir.

(c) SIPA

(c) SIPA

On la retrouve ensuite dans L’âge ingrat avec Jean Gabin et Fernandel, Week-end à Zuydcoote avec Jean-Paul Belmondo, La Ronde avec Jane Fonda, Les grandes gueules avec Lino Ventura et Bourvil, La Grande Vadrouille avec Louis de Funès et Bourvil, Le Voleur de Louis Malle avec Jean-Paul Belmondo, Le Serpent avec Yul Brynner et Henry Fonda ou encore Garçon de Claude Sautet.

En 1978, elle remporte le César de la meilleure actrice pour son rôle dans La Menace d’Alain Corneau, dont elle partage l’affiche ave Yves Montand.

En 1980, elle joue dans le célèbre film d’Alain Resnais Mon Oncle d’Amérique.

En 1987, elle est à nouveau nominée aux Césars pour Descente aux enfers.

Dans les années 90, on la voit encore dans Les Caprices d’un Fleuve de Bernard Giraudeau et dans Rien ne va plus de Claude Chabrol.

Marie Dubois quitta définitivement les écrans après le téléfilm Le Bon Fils en 2001. En 2002, elle publia son autobiographie.

Partager >>