Harcelé sur Facebook pour avoir torturé un chat, il se suicide

Au mois de mai 2014, trois jeunes avaient torturé un chat dans un parc public, dans les Ardennes, avec avoir bu. Une passante avait filmé les faits, et publié la vidéo sur Facebook. Des internautes s’en étaient émus, et avaient contribué à faire arrêter les trois tortionnaires.

Leur procès se tenait devant le Tribunal Correctionnel la semaine dernière, et seul manquait à l’appel Robin, qui n’était pas venu comparaitre à l’audience. Il avait écopé du fait de son absence à la peine la plus lourde, six mois de prison ferme.

© Pixabay / Public Domain

Robin se suicide après avoir été harcelé sur Facebook

Harcelé sur Facebook à la suite de sa condamnation, le jeune homme de 24 ans avait annoncé lundi soir son intention de mettre fin à ses jours, par un message explicite : « Une envie de partir de ce monde de merde, je vais rejoindre le ciel, ça me soûle ».

Son corps a été retrouvé à son domicile. Robin s’est pendu, comme il l’avait annoncé. Le jeune homme avait reçu des menaces de plus en plus graves, et notamment des menaces de mort. Cette disparition tragique, sans mesure avec les faits pour lesquels a été condamné de jeune homme, alertent sur le pouvoir néfaste du réseau social.

Partager >>