Magali l’amour est dans le pré

D’apparence timide et réservée, Magali l’amour est dans le pré se révèle en fait être un personnage froid, distant et détaché. Cette jeune secrétaire médicale de Lyon est célibataire depuis plusieurs années, et à maintenant 30 ans, elle cherche l’amour, le vrai, celui qu’elle n’a jamais connu.

En s’inscrivant à l’amour est dans le pré, elle voulait trouver celui qui lui ferait découvrir de nouvelles choses. Elle pensait voir en Nicolas l’homme dont elle avait besoin, invoquant même « un véritable coup de coeur » pour l’agriculteur, le qualifiant de « macho au coeur tendre ».

Magalie l’amour est dans le pré

Après que son courrier ait retenu l’attention de Nicolas, l’agriculteur céréalier de Lorraine, cette dernière est invitée à se présenter à Paris pour un tête-à-tête, au cours duquel les deux jeunes gens ont un « coup de coeur » réciproque. Magali se retrouve alors à la ferme, face à Maryline et le combat entre ces deux femmes au caractère affirmé se soldera par une victoire de Magali.

Magalie l'amour est dans le pré

D’abord peu expressive, elle se montre particulièrement froide face à sa rivale, presque renfermée lors de la rencontre avec les amis de Nicolas, taquine et maladroite. Pourtant, c’est elle qui remporte tous les suffrages auprès du beau céréalier.

Une histoire rapide

Le moins que l’on puisse dire, c’est que leur histoire n’aura pas duré des lustres. Après avoir multiplié les attentions, les déclarations, Nicolas semblait un peu désemparé une fois rendu dans la banlieue lyonnaise, alors que sa belle ne débordait pas d’affection et de reconnaissance face au déploiement de ses efforts.

C’est dans une ambiance tendue et un tantinet piquante que nos deux tourtereaux se sont mis en route pour Amsterdam, pour un week-end des plus romantiques, à bord d’une péniche. Susceptible, peu confiante, Magali dévoilait un visage peu mélioratif, sentant peut-être que sa relation avec Nicolas lui échappait.

C’est en tout cas séparés que les deux se présenteront lors du bilan du lundi 8 septembre.

Partager >>