Nice : un pédophile récidiviste devant la justice

Aujourd’hui soit être rendu le verdict dans le procès d’un pédophile récidiviste âgé de 38 ans. L’homme encourt vingt ans de prison ferme. Le prévenu avait déjà été condamné en décembre 2013 à six ans de prison ferme par la Cour d’Assises d’Alsace pour agressions sexuelles sur onze petits garçons.

Depuis deux semaines, il est jugé par la Cour d’Assises des Alpes-Maritimes pour de nouvelles agressions sexuelles et des viols présumés, commis sur dix-neuf enfants, dans le cadre de son activité professionnelle.

Le pédophile travaillait au contact des enfants, en tant qu’animateur et pédo-analyste. Doté d’un fort charisme, l’agresseur parvenait à mettre en confiance des mères célibataires, et parvenait à abuser des mineurs, en utilisant parfois des stupéfiants ajoutés à des boissons sucrées.

© Pixabay / Public Domain

Les mères de certaines victimes ont témoigné à la presse des méthodes perverses utilisées par l’agresseur présumé : les enfants victimes d’épreuves étaient des proies faciles, comme un petit garçon, qui avait été pris en charge par l’analyste au moment du décès précoce et brutal de son père.

Vingt ans de prison requis contre le pédophile présumé

Mais le prévenu est jeune, et la peine maximale, même si elle est assortie d’une peine de sureté, permettra au pédophile d’être remis en liberté, à un âge où il sera encore en mesure de sévir. L’avocat général a requis par sécurité, une peine de sureté des deux tiers, et l’agresseur devra être examiné par des experts, afin d’être éventuellement placé dans un centre de rétention médicalisé, d’ou toute sortie est impossible.

Dans le cas contraire, et si le jury n’allait pas dans le sens du Ministère Public, un suivi socio-judiciaire de vingt ans après la sortie de prison a été préconisé, avec injonction de soins et interdiction d’entrer en contact avec des enfants. Le verdict sera rendu ce soir.

Partager >>