Barrage de Sivens : un mort à l’issue de la manifestation

Le corps d’un jeune homme de 21 ans a été découvert à Sivens, la nuit de samedi à dimanche. Il a été trouvé sur le site du futur barrage, à l’issue d’une manifestation organisée contre sa construction. Les circonstances de son décès n’ont pas encore été déterminées.

Une manifestation qui dégénère

Le corps de Rémi, 21 ans, a été retrouvé par les gendarmes, vers deux heures du matin, la nuit de samedi à dimanche. Les pompiers, qui sont intervenus immédiatement, ont constaté son décès. Le jeune homme aurait participé à la manifestation qui a eu lieu samedi, contre la construction d’un barrage, estimé trop coûteux. 2 000 personnes s’étaien  t alors réunies, dans une ambiance conviviale, sans heurts. Toutefois, la violence s’est emparé sur site en fin de journées, lorsqu’une centaine de personnes se sont confrontées aux forces de l’ordre. La situation s’est apaisée vers 21h. Des témoins ont affirmé que Rémi «faisait partie de ceux qui étaient au milieu des échauffourées».

barrage

barrage 1Les circonstances de son décès seront déterminées lundi après-midi

A ce jour, les circonstances du décès du jeune homme n’ont pas pu être déterminées. Une autopsie aura lieu lundi en début d’après-midi, suite à la demande du procureur de la République d’Albi, Claude Derens. Cela permettra sans doute d’en savoir d’avantages sur les circonstances de la mort de Rémi. Les gendarmes n’ont pas pu exercer complètement leurs fonctions, les manifestants les ayant empêché d’effectuer «la moindre constatation technique sur le lieu où le corps a été retrouvé». Aujourd’hui, dimanche, en fin d’après midi, environ 450 manifestants se sont rendus sur la Place de la Libération à Gaillac, dans le Tarn, afin de rendre hommage au jeune homme. Toutefois, des violences ont de nouveau éclaté, opposant une centaine de personnes cagoulées aux forces de l’ordre.

 

barrage 3

 

Partager >>