Twitter sauve in extremis les archives de Twitpic

Le fameux réseau social Twitter, après avoir acquis le nom de domaine de Twitpic pour éviter la confusion, a heureusement sauvegardé les images présentes sur la plateforme, évitant ainsi de s’aliéner les utilisateurs.

Twitter, référence internationale du micro-blogging, s’était opposé au dépôt de la marque Twitpic auprès du bureau des brevets américain.

A la fermeture du site le 25 octobre, le créateur de Twitpic Noah Everett a déclaré : “Nous n’avons pas été en mesure de conserver l’indépendance de Twitpic. En revanche, je suis heureux de vous annoncer que nous avons conclu un accord avec Twitter pour leur donner le nom de domaine de Twitpic et les archives photos, permettant de garder pour le moment les liens fonctionnels et les clichés accessibles”.

Une déclaration qui suivait un constat plus amer : “Nous avons approché une poignée d’acquéreurs potentiels et épuisé toutes les options possibles. Nous étions à peu près certain d’avoir trouvé un nouveau foyer pour Twitpic (d’où notre précédent Tweet), mais des conditions acceptables n’ont pu être trouvées”.

(c)

(c) DR

Ainsi, Twitter récupère donc le nom de domaine du service, et la totalité de ses archives photographiques.

L’existence d’une plateforme au nom trop proche du sien était un problème pour Twitter, mais la fusion des deux sites ne peut que lui profiter.

Les utilisateurs pourront toujours se connecter à leur compte, et ils sont libres de supprimer leurs photos ou le compte lui-même.

Mais ils ne pourront pas pour l’instant verser de nouvelles photos dessus.

Everett a ajouté : “Twitter partage notre but de protéger nos usagers et ces données. De plus, dans la mesure où les utilisateurs de Twitpic sont aussi des membres de Twitter, cela fait sens de placer ces données sous la responsabilité de Twitter”.

Twitpic disposait d’applications mobiles Android et iOS, qui en revanche seront retirées de Google Play et de l’App Store. Les logiciels déjà installés ne pourront pas faire l’objet de mises à jour.

Plusieurs millions de photos sont actuellement sur Twitpic, et resteront en lecture sans différence d’accès pour les utilisateurs.

Partager >>