Une télé-réalité avec des personnalités politiques grimées bientôt sur D8 ?

C’est l’annonce d’un programme inattendu en France, mais qui n’a pas été confirmée pour l’instant. Aujourd’hui, Le Parisien révèle en exclusivité qu’un programme de type télé-réalité aurait été tourné par les équipes de la chaine D8 en vue d’une diffusion prochaine.

Ce programme n’a pas encore de nom, mais repose sur un principe inédit : grimer huit personnalités politiques de tous horizons et les inviter à se fondre dans la vie ordinaire d’individus ordinaires. Ainsi, le journal donne le nom de femmes et hommes politiques qui auraient d’ores et déjà tourné, avec des photos d’illustration.

Depuis ce matin, la presse relaye de très nombreuses réactions, à commencer par celles des prétendus participants. Dans Ouest-France, Michèle Alliot-Marie, qui figurait pourtant sur les photographies « volées  » du Parisien, a fermement démenti avoir participer au projet de D8, ni même avoir tourné quoi que ce soit.

Politique

De son côté, la sénatrice PS de Marseille Samira Ghalib, également annoncée comme participante dans le rôle d’une secrétaire divorcée, mère de deux enfants et en recherche de logment, a indiqué au magazine Le Point que le projet a été « très enrichissant » même si « la problématique du logement » ne lui était pas inconnue.

Aucune confirmation de la part de la chaine

L’élue du Sud a également suggéré que « d’autres pourraient suivre notre exemple » et cite Emmanuel Macron, Ministre des Finances, qu’elle verrait « bien à Pôle emploi pour (…) se rendre compte que tous les chômeurs ne sont pas des tricheurs ».

Au titre des autres possibles participants, on trouverait l’ancien président de l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, l’ex-ministre Thierry Mariani, le conseiller régional d’Ile-de-France Jean-Luc Roméro et Julien Dray. Aucune confirmation officielle de la tenue prochaine de ce programme n’a été faite par la chaine de télévision.

La classe politique dans son ensemble a accueilli la nouvelle avec hostilité. François Fillon, invité sur Europe 1, déplore « une perversion du débat politique ». L’ancien Premier Ministre estime en outre, en évoquant ceux qui auraient participé à l’émission, que « s’ils ont besoin de se déguiser pour aller voir la vraie vie, c’est qu’ils ont un problème ».

Partager >>