HP Sprout : l’ordinateur du futur

HP lance son nouvel ordinateur Sprout à un moment ou l’industrie du PC est plutôt en baisse, et compte séduire le marché des professionnels.

Très proche esthétiquement du PC tout-en-un Windows, le HP Sprout est différenciable grâce à l’absence de souris et de clavier, accessoires indispensables pour un ordinateur de bureau digne de ce nom.

HP va les remplacer par un projecteur Illuminator (avec lampe LED) et un scanner 3D réunis dans un boitier peu encombrant.

(c) HP

(c) HP

La firme mise sur des innovations audacieuses, malgré un titre peu racoleur pour la France. Il faut traduire Sprout par germe.

Le projecteur à lampe DEL diffuse des images sur une surface tactile, la Touche Mat, de 20 pouces placée en face de l’écran.

L’image projetée par l’Illuminator peut servir indifféremment de clavier, de zone de dessin, ou de second écran.

Le scanner est composé de deux caméras Real Sense de 14.6 mégapixels et permet d’utiliser n’importe quel objet réel modélisé, dans l’espace de travail, en les redimensionnant ou en les déplaçant.

L’ordinateur est équipé d’un écran 23 pouces de 1080 pixels et d’un processeur Intel Core i7, de 8 GO de RAM, d’un disque dur de 1 téraoctet, un couple de GPU Intel Graphics 4600 et GeForce GT 745A.
Un SDK sera disponible pour les développeurs, afin qu’il travaille sur des applications dédiées au Sprout.

Visant un public professionnel de créatifs et non les particuliers, il serait compatible avec Chrome OS.

Le HP Sprout sera disponible dès le 9 novembre 2014 pour un peu moins de 1900 dollars (soit 1700 euros environ), mais la firme HP, et surtout Eric Monsef en charge du produit, a déjà annoncé que ça n’était que le début et que « Le Sprout n’est que le premier d’une vision qu’on a eue ». Tout dépend quel accueil le Sprout recevra.

Partager >>