Matthieu Kassovitz n’assure pas la promotion de son dernier film, Vie Sauvage

Hier est sorti en salles Vie Sauvage, le dernier film de Cédric Kahn, dans lequel Matthieu Kassovitz incarne un père de famille qui mène pendant onze ans une vie cachée en plein coeur de la nature en compagnie de ses deux enfants, qu’il n’a pas ramenés à leur mère.

Mais contrairement aux usages qui veulent qu’un acteur assure la promotion du film dans lequel il figure, il n’en est rien cette fois-ci avec Matthieu Kassovitz. Celui qui avait réalisé La Haine est resté absent dès lors qu’il s’agissait des avant-premières et invitations médiatiques.

Interviewé il y a quelques semaines par la revue Première, le réalisateur Cédric Kahn s’exprimait sur la décision de l’acteur: « C’est son choix, c’est à lui de s’en expliquer. J’imagine qu’il a ses raisons. Moi, j’ai mes hypothèses. Je ne sais pas s’il a vu le film. Je n’ai pas de contact avec lui et je ne peux pas parler à sa place ».

DR

D’autres sources indiquent que la « relation compliquée » entre l’acteur et le cinéaste aurait poussée Matthieu Kassovitz à refuser les interviews autour du film. L’attachée de presse de Vie sauvage a de son côté expliqué qu’elle « ne savait même pas ce qu’il pensait du film ou même s’il l’avait visionné ».

Cependant, si l’on en croit les explications de l’acteur via Twitter, la sortie quasi simultanée de Vie sauvage et d’Un illustre inconnu, deux films pour lesquels il joue les héros, l’aurait contraint à faire un choix stratégique.

Un choix stratégique de promotion entre deux films

Difficile de connaitre exactement les motivations du comédien, qui a visiblement préféré s’engager sur la promotion du dernier film de Matthieu Delaporte, Un Illustre Inconnu, qui sortira en salles le 19 novembre prochain.

L’équipe du film, avec la collaboration de la société de production Pathé, avait organisé un buzz viral effrayant pour promouvoir ce projet qui porte sur l’usurpation d’identité. Plusieurs journalistes et bloggeurs parisiens avaient remarqué la création de faux comptes sur les réseaux sociaux reprenant leurs données personnelles.

La supercherie allait jusqu’à modifier le regard des journalistes sur leur photo de profil, avant de la mettre en ligne accompagné du message « Aujourd’hui, un illustre inconnu a pris ta place sur Facebook ». En cliquant sur un lien, les usurpés pouvaient visionner une vidéo sur YouTube où Mathieu Kassovitz s’adressait directement à eux.

Partager >>