Le coming-out du PDG d’Apple

Après feu Steve Jobs, c’est Tim Cook qui a pris la direction de la gigantesque firme informatique Apple.

Outre sa position dans une des sociétés les plus importantes du monde, Cook a toujours été un fervent défenseur des causes homosexuelle et transgenre. Ainsi, en juin dernier, on l’avait vu défiler à la Gay Pride de San Francisco en compagnie d’un grand nombre d’employés d’Apple.

C’est désormais officiel : Tim Cook a annoncé son homosexualité, clamant même sans équivoque : « que ce soit clair : je suis fier d’être gay, et je pense que mon homosexualité est un des plus beaux cadeaux que Dieu m’ait donnés ».

Ce coming-out a vocation à défendre l’égalité entre les hommes.

Ce combat pour l’égalité et les droits de l’Homme, le président d’Apple déclare qu’il le mènera jusqu’à son dernier souffle, aussi bien aux USA que dans les autres pays où la compagnie exerce son activité.

DR

DR

Il ne tarit pas d’éloges sur l’ouverture d’esprit dont la firme à la pomme a toujours fait preuve, et précise que la créativité et l’innovation « peuvent seulement s’épanouir quand on accepte les différences des autres. Mais tout le monde n’a pas cette chance ».

La révélation de Cook, faite dans les colonnes du magazine Bloomberg Businessweek, n’est pas une surprise pour grand monde :

« Pendant des années, je me suis confié ouvertement à de nombreuses personnes à propos de mes préférences sexuelles. De nombreux collègues chez Apple savent que je suis gay, et cela ne semble pas changer la façon dont ils me traitent ».

Il raconte que dans son bureau cohabitent deux photos : celle de Martin Luther King et celle de Robert F. Kennedy.

Ces deux hommes inspirent sa vie, le poussent à appliquer ses valeurs au mieux. Mais il continuera à séparer vie personnelle et vie professionnelle.

Partager >>