Attaques de clowns : La psychose du nez rouge sur les réseaux sociaux

La psychose continue vis à vis des attaques de clowns qui sévissent encore partout en France. Il faut dire que la coulrophobie  (phobie des clowns) est accentuée par les réseaux sociaux. En effet, les pages traitant de ses attaques se multiplient, nourrissant parfois les fantasmes les plus fous.

Attaques de clowns : difficile de démêler le vrai du faux

La menace des clowns malfaisant s’est emparé à une vitesse folle des réseaux sociaux. Rappelons le, il s’agit d’individus, souvent armés,  qui se déguisent en clowns afin d’effrayer les riverains. Ils ont par ailleurs fait une victime, un jeune homme roué de coups de barre de fer à Montpellier. De nombreuses pages se sont crées, sur Facebook notamment, afin de signaler la présence de ces clowns malfaisant dans les villes de France. Certaines publications nourrissent les fantasmes les plus fous, comme celles décrivant un clown armé d’un lance-flamme. De nombreuses vidéos témoignent des incidents causés par ces personnes. Les clowns suscitent la peur, à tel point que certains se définissent comme « chasseurs de clowns » sur les réseaux sociaux. Il devient alors difficile de différencier les rumeurs des faits réels.

clowns attaques

Un phénomène en perte de vitesse

Selon les autorités, le phénomène des attaques de clowns serait en train de s’essouffler. Inspiré par le film « Ça », mettant en scène un clown maléfique, ces attaques seraient en perte de vitesse. Plusieurs vidéos italiennes où l’on voyait des clowns armés poursuivre des passants ont été une source d’inspiration également. Pourtant, ces vidéos n’étaient qu’un gag. Une blague qui a finalement mal tournées pour certains, qui en ont fait une adaptation malfaisante. clown

Partager >>