Trois projets d’attentats déjoués en France ces derniers jours

La menace terroriste en France est une réalité, et les révélations de RTL, qui s’appuient sur une note de la direction générale de la sécurité intérieure, indiquent que trois attentats terroristes ont été déjoués récemment.

Au cours de l’année écoulée, trois anciens combattants en Syrie ont été interpellés en pleine préparation d’attentats sur le sol français. Le plus avancé visait le carnaval de Nice, au mois de février dernier.

Selon la radio, l’attentat prévu à Nice, s’il avait eu lieu, aurait sans doute eu des conséquences aussi dramatiques que celui qui avait eu lieu en 2013 lors du marathon de Boston, qui semblait également lié à des filières syriennes.

Les documents officiels exploités affirment que trois vétérans de la Syrie ont été interpellés en pleine préparation de crimes terroristes en France. A Nice, l’homme interpellé deux jours avant le Carnaval s’appelle Ibrahim Boudina.

M6info/Getty

Bernard Cazeneuve, le Ministre de l’Intérieur, a confirmé de manière indirecte ces informations, qui vont aussi dans le sens des récents propos du Premier Ministre Manuel Valls. Début octobre en effet, de dernier avait indiqué que plusieurs projets d’attentats avaient été déjoués sur notre territoire.

Trois interpellations dans le cadre de projets d’attentats en France

Lors des perquisitions effectuées chez le suspect niçois Ibrahim Boudina, la police a saisi trois canettes remplies d’un explosif artisanal capable de produire l’effet de plusieurs dizaines de grenades.

C’est alors qu’il rentrait tout juste de Syrie que le jeune homme avait en ligne de mire le carnaval de Nice qui devait démarrer deux jours plus tard.

Les deux autres personnes interpellées l’ont été dans le cadre d’enquêtes différentes. En juillet dernier, les services secrets interpellaient Mohamed Ouharani à Créteil. Cet homme venait de rentrer de Syrie, en passant par le Liban, où il avait préparé une action contre des intérêts chiites.

Il avait fait des recherches sur des cibles en France en vue d’une action kamikaze. Il y a un peu plus de douze mois, c’est un dénommé Lyes Darani qui a été arrêté à Lille muni d’un mode d’emploi pour confectionner une bombe artisanale et d’une lettre en forme de caution religieuse pour commettre une action suicide.

Partager >>