USA : Barack Obama pourrait perdre la majorité ce soir

Arrivé à la moitié de son deuxième mandat, le président américain Barack Obama doit faire face aux midterms, ces élections qui peuvent changer la donne en donnant la majorité au Sénat et à la Chambre des Représentants à l’un ou l’autre bord politique.

Au terme d’une campagne difficile, le parti démocrate semble menacé d’être renversé par une vague républicaine. Sur cinquante états, il en reste cependant une dizaine où l’issue du vote reste mystérieuse.

Pour que les républicains obtiennent une “majorité qualifiée” au Sénat, il leur faudrait 60 sièges sur 100. Il reste un doute sur le fait qu’ils remportent une victoire aussi écrasante, mais leur ascendant sur les démocrates semble néanmoins acquis.

Barack Obama, élu pour la première fois en 2008, a été réélu en 2012 et se prépare désormais à vivre une cohabitation pour la première fois, à l’instar de ses prédécesseurs Ronald Reagan, Bill Clinton et George W. Bush.

(c) NBC News

(c) NBC News

Ce sera le résultat du passage à droite des deux chambres des Etats-Unis : le Congrès est aux mains des Républicains depuis 2010, ce qui a déjà mené à plusieurs situations de blocage. Le résultat a été un arrêt complet des activités gouvernementales il y a un an, appelé le “shutdown”.

Les midterms auront lieu ce soir, et le locataire de la Maison Blanche redoute probablement le moment du dépouillement. La grogne qui se fait entendre aux USA est comparable à celle qui est dirigée vers François Hollande en France.

Obama, qui reste soutenu par une bonne partie des démocrates et notamment par Hillary Clinton, a déclaré : « Le cynisme n’a amené personne sur la Lune. Le cynisme n’a jamais mis fin à une guerre. Il n’a jamais guéri une maladie. Il n’a jamais fait prospérer une entreprise. Il n’a jamais nourri un jeune cerveau. Le cynisme est un choix, mais l’espoir est un meilleur choix encore »

Partager >>