Pierre Moscovici démissionne de l’Assemblée

C’est désormais officiel : Pierre Moscovici a démissionné de son mandat. Claude Bartolone l’a confirmé aujourd’hui. La lettre a été postée vendredi dernier et ne serait arrivée que ce mardi. Conséquences ? Une élection législative partielle est à prévoir.

Pierre Moscovici menace la majorité absolue du groupe socialiste à l’Assemblée

Pierre Moscovici a démissionné car il venait de prendre ses fonctions de commissaire européen aux Affaires économiques. Cette fonction, qui n’est pas un mandat est incompatible avec celui de parlementaire. Malheureusement pour le Gouvernement, cette décision obligera la tenue, d’ici trois mois maximum, d’une élection législative partielle dans la quatrième circonscription du Doubs, ce qui menace grandement la majorité du groupe PS à l’Assemblée.

Jusque-là, Pierre Moscovici était resté évasif sur la tenue ou non d’une élection partielle dans sa circonscription : « Cela ne dépend pas de moi, il y a des questions juridiques qui doivent être éclaircies dans les heures qui viennent. Mais ce qui est certain, c’est que je serai à la Commission européenne lundi matin à mon bureau. » Déclarait-il à l’Association des journalistes parlementaires.

Côté opposition FN, on risque d’être déçus, il y a peu encore, Florian Philippot se montrait menaçant sur Twitter :

Partager >>