Cash Investigation : Ce soir, découvrez la face cachée de nos téléphones portables

Ce soir sur France 2, Cash Investigation nous livre les secrets de nos téléphones portables. En effet, Elice Lucet a mené une minutieuse enquête sur la face cachée de nos mobiles, un marché porteur, puisque chaque année, 1,8 milliards de mobiles sont vendus. Zoom sur les conditions de leur fabrication, leur provenance, et l’envers du décors du marché de la téléphonie mobile. 

 Les téléphones portables : focus sur la téléphonie mobile avec Cash Investigation

Elise Lucet nous offre ce soir un numéro très complet de Cash Investigation. Elle aborde en effet cette fois-ci le domaine de la téléphonie mobile, et étudie plus précisément les secrets qui se cachent derrière nos téléphones portables.

Nous sommes presque tous propriétaire de ce genre d’appareil, et les chiffres en témoignent. 57 téléphones portables se vendent chaque seconde dans le monde, et 1,8 milliards  de mobiles sont vendus chaque année, toujours au niveau mondial.

L’enquête de Cash Investigation concerne donc une très large partie de la population. L’occasion de découvrir tout ce que nous pouvons ignorer au sujet de de nos portables. Que se cache-t-il en effet derrière ces appareils que nous utilisons au quotidien ? Elise Lucet nous donne les réponses, et nous montre l’envers du décor.

cash investigation 1

Découvrez tous les forfaits mobile sur forfaitmobilepourtous.fr

L’équipe de Cash Investigation a enquêté sur nos portables pendant un an

L’enquête menée par Cash Investigation a duré pratiquement un an, le temps d’étudier le sujet à fond. L’émission qu’on nous présente ce soir est complète, et a généré une certaine prise de risque.
Les membres de Cash Investigation se sont en effet retrouvés poursuivis par les services secrets chinois. Pourtant, Elise Lucet a tenu bon, et a pu ainsi obtenir des entretiens avec les responsables des sociétés fabricants nos téléphones. Et ses découvertes font froid dans le dos : la fabrication de nos appareils se déroule souvent dans des conditions douteuses, voire illégales : l’exploitation d’enfants, par exemple, qui travaillent plus de 16 heures par jour sur des écrans, la pollution liée à la fabrication des téléphones ou encore les extractions minières pour obtenir le tantale, qui financerait d’ailleurs la rébellion armée. C’est l’occasion pour tous de découvrir de quoi sont réellement fait nos téléphones, et ce qu’implique leur fabrication.

cash investigation 2

Partager >>