Phil Rudd, batteur d’AC/DC, comparait devant la justice pour avoir contacté un tueur à gages

La justice néo-zélandaise accuse le batteur du mythique groupe AC/DC d’avoir tenté d’engager un tueur à gages dans le but de commettre un meurtre après avoir proférer des menaces.

Selon la police qui a perquisitionné à son domicile sur l’ile du Nord de la Nouvelle-Zélande, le batteur maintenant âgé de 60 ans comparaitra aussi pour possession de méthamphétamine et de cannabis.

DR

DR

Lors de son arrestation, Phil Rudd avait mauvaise mine, mal coiffé et fatigué, il était pieds nus et portait des vêtements informes.

Son avocat a tenté d’empêché au maximum la circulation de photos ou vidéos prises dans un tel moment afin que le batteur n’apparaissent pas « sous son pire jour ».

Ce n’est pas la première fois qu’il a des démêlés avec les autorités policières : en 2010 il avait déjà été condamné a versé 250 dollars d’amende pour la possession de 27 grammes de cannabis caché dans son bateau.

Cette fois-ci le batteur risque beaucoup plus.

Les identités des cibles potentielles et du tueur à gages contacté par le membre du groupe AC/DC sont maintenues secrètes par ordre du juge. La loi néo-zélandaise ne puni pas que les meurtres, mais punie aussi les intentions :

Toute personne tentant « d’obtenir d’une personne qu’elle tue une autre personne» peut avoir jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

Phil Rudd est actuellement libéré sous caution en attendant de comparaitre au tribunal de Tauranga le 27 novembre prochain.

Le groupe de hard rock AC/DC est toujours actif, et doit sortir un album pour le mois de décembre malgré le départ du célèbre guitariste Malcom Young.

Il y a un mois le groupe dévoilait son premier titre Play Ball, et annonçait une tournée mondiale pour l’année 2015.

Malheureusement, il y a peu de chance que Phil Rudd soit de la partie, et le groupe va sans doute chercher un autre batteur.

Partager >>