Les accusations de complots pour meurtre, contre le batteur d’AC/DC Phil Rudd, abandonnées

On vous indiquait hier que le batteur du célèbre groupe de hard rock AC/DC était en liberté surveillée en attendant son procès, le voilà déjà soulagé.

La justice néo-zélandaise vient d’annoncer l’abandon des poursuites contre Phil Rudd.
Il semblerait que les accusations ne soient pas fondées, et qu’il n’y ait aucune preuve concernant un échange entre le batteur du groupe et un tueur à gages pour commanditer deux assassinats.

Les autorités ont décidé de ne pas poursuivre les accusations faites par la police contre le musicien de 60 ans.

L’avocat du musicien, Paul Mabey, a déclaré dans un communiqué : «Cette inculpation pour tentative de commanditer un meurtre n’aurait jamais dû être prononcée. L’avis du parquet n’a pas été sollicité et ce chef d’inculpation est désormais abandonné »

(c) AFP

(c) AFP

Devant le retentissement mondial de l’affaire, l’avocat considère que son client, le musicien Phil Rudd, a subi «un préjudice incalculable » et pense demander une compensation.

Cependant les accusations de possession de drogues et de menaces de mort sont toujours actuelles. Le batteur reste inculpé pour ces deux faits et risque tout de même jusqu’à sept ans d’emprisonnement.

La perquisition de la police jeudi matin au domicile de Phil Rudd, au bord de la mer à Tauranga, avait permis de retrouver de la méthampétamine et du cannabis.

Alors que le groupe AC/DC avait indiqué n’être au courant d’aucun fait concernant les accusations portées contre leur batteur, les membres avaient annoncé que la tournée mondiale prévue en 2015 et la sortie de l’album Rock or Bust prévue dans un mois ne subirait pas de retard.

Les problèmes de justice du batteur du groupe est quand même un second coup dur pour AC/DC qui venait de se reformer après le départ du mythique guitariste Malcom Youg qui souffre de démence suite a un accident cérébral.

Partager >>