Les ventes d’Airbus font baisser le déficit commercial de la France

Interrogé hier soir à la télévision sur de nombreux sujets, le président de la République François Hollande n’a pas eu l’occasion de vanter les mérites des exportations françaises.

Car du point de vue du commerce extérieur, la France ne se porte pas si mal en ce moment. Les exportations, qui étaient en baisse depuis plusieurs mois, ont finalement augmenté de 1.7% par rapport au mois d’août, et atteignent désormais 36.8 milliards d’euros.

Les importations ont également augmenté, avec 41.5 milliards d’euros (ce qui ne représente cette fois qu’une croissance de 0.7% par rapport à août).

(c) AFP Eric Cabanis

(c) AFP Eric Cabanis

Le responsable principal de cette augmentation est la compagnie Airbus, dont les ventes ont été sensationnelles récemment. Ainsi, là où 13 avions seulement avaient été vendus en août, 28 l’ont été en septembre, pour une valeur totale de 1.9 milliards d’euros.

Y aurait-il un rapport avec l’usage que Tom Cruise fait de ses modèles militaires dans Mission Impossible 5 ?

Le déficit commercial est ainsi passé sous la barre symbolique des 5 milliards pour fin septembre : le chiffre officiel est 4.7 milliards (en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables). Le chiffre était de 5 milliards sur le mois d’août.

Si le mois de septembre tire son épingle du jeu, il faut toutefois noter le déficit commercial français cumulé depuis le début de l’année, qui est de 44.1 milliards d’euros.

Le gouvernement entend limiter le déficit final à 53 milliards d’euros, contre un chiffre supérieur à 60 milliards en 2013. Le bilan s’établira au 31 décembre prochain.

Le résultat est visible également sur le déficit global de l’Etat : sur un an, celui-ci a diminué très légèrement, pour se fixer à 80.5 milliards d’euros. Les recettes et les dépenses ont reculé simultanément, ce qui explique que l’impact sur le déficit soit très faible, a noté le ministère des Finances vendredi dernier.

Partager >>