Mark Zuckerberg s’est expliqué sur sa garde-robe uniforme

Mark Zuckerberg n’est pas un fan de mode, et il a expliqué pourquoi. Pour sa première session de questions-réponses publiques, diffusée en direct sur Facebook hier soir, le créateur de Facebook a été questionné sur le respect de la vie privée sur le réseau social ou la stratégie commerciale de celui-ci.

Mais l’une des questions posées a particulièrement intéressé son auditoire : le choix de ses tenues vestimentaires. On lui a demandé pour quelles raisons il porte constamment le même tee-shirt gris, notamment lors d’évènements publics.

Mark Zuckerberg a répondu avec sérieux à cette interrogation qui semblait légère : le jeune homme a confié qu’ayant à s’occuper d’un milliard de personnes, le nombre des abonnés Facebook, il ne pouvait gaspiller son temps et son énergie à des questions subsidiaires telles que réfléchir au menu de son repas ou à sa garde-robe.

© AFP

D’où le choix de ce tee-shirt gris permanent dont il est si souvent paré. Le patron de Facebook a tout de même précisé qu’il disposait d’une « multitude de tee-shirts identiques » à sa disposition.

Le fondateur de Facebook avait déjà porté un sweat à capuche lors d’un rendez-vous important avec des investisseurs

Le créateur du plus grand réseau social du monde a aussi ajouté que de nombreuses personnes influentes telles que Barack Obama ou Steve Jobs géraient leur manière se s’habiller de la même manière que lui et y consacraient le moins de temps possible.

Dans l’une des biographies consacrées au co-fondateur d’Apple, on apprenait que celui-ci était adepte de la panoplie pull noir à col roulé, jeans, baskets, qu’il avait tout de même essayé d’imposer à tous les salariés de son entreprise.

En mai 2012 déjà, l’allure de Mark Zuckerberg suscitait la critique en se présentant à un rendez-vous important avec des investisseurs vetu de son sweat à capuche. Ce petit événement s’était produit quelques jours avant l’entrée en Bourse de Facebook, et avait ému certains analystes, qui l’ont analysé comme « un signe de manque de maturité et de respect ».

Partager >>