Deux nouvelles affiches de 50 Nuances de Grey dévoilées

La production a trouvé le moyen de faire patienter les fans de la saga littéraire 50 Nuances de Grey avant de pouvoir en voir l’adaptation. Après une première bande-annonce il y a quelques mois, ce sont maintenant deux nouvelles affiches qui ont été dévoilées.

Sur l’une, on voit le personnage de Christian Grey, que l’on devine interprété par Jamie Dornan, puisque’on ne voit pas son visage, le col de chemise déboutonné, et tenant enroulé autour de sa main sa cravate. Le titre du film est rappelé en bas de l’affiche.

Sur l’autre, Anastasia Steele, interprétée par Dakota Johnson, dont on ne voit que le bas du visage, se mordille les lèvres. On peut lire en surimpression « M. Grey va vous recevoir dans un instant ». Désir ou crainte dans l’attitude du personnage ? Difficile de le savoir, et les curieux auront également l’occasion d’en savoir plus dans une deuxième bande-annonce, qui sera dévoilée vendredi.

© DR

Les fans du livre espèrent le nouveau trailer plus explicite que le premier, qui ne semblait qu’effleurer les choses. Le film sortira le 11 février prochain dans les salles françaises. L’aboutissement de ce projet a connu quelques ratés, et on sait par exemple que l’équipe et les acteurs principaux ont du se remettre au travail pour le tournage de certaines scènes de sexe, qui manquaient visiblement de conviction.

50 Nuances de Grey s’annonce moins torride que prévu

Jamie Dornan et Dakota Johnson n’avaient par ailleurs pas donné l’impression d’avoir été emballé par ce projet, puisque leur différentes interventions dans la presse laissaient penser à un véritable fardeau. Le jeune acteur irlandais avait indiqué à la presse que les fans ne devaient pas s’attendre à une adaptation fidèle, mais à un film beaucoup plus chaste et pudique, afin de plaire au maximum de public.

Au vu des divers éléments avancés jusqu’à présent, et devant la stratégie de communication qui ne laisse aucune place à la surprise, on redoute un flop. 50 Nuances de Grey méritait-il vraiment une adaptation ? La réponse dans quelques semaines, peu avant le Saint-Valentin.

Partager >>