Un britannique jugé pour avoir découpé le cadavre de son père et avoir rangé les morceaux dans un meuble TV

C’est un fait-divers sordide qui s’est déroulé au Royaume-Uni et dont le procès a démarré ces derniers jours. Un jeune anglais de 28 ans est jugé pour avoir tué son père, découpé son cadavre, et avoir caché les morceaux dans diverses boites qui tenaient lieu de meuble de télévision.

Les faits se sont déroulés le 16 mai 2013, alors que Nathan Robinson et son père William Spiller, un chauffeur de taxi de 48 ans, avaient eu une violente dispute dans l’appartement qu’ils partageaient à Bournemouth, sur la côte sud de l’Angleterre.

Le jeune homme, après avoir tué son père, n’aurait pas perdu son sang-froid. A l’aide d’un couteau de bricolage et de deux scies, Nathan Robinson a soigneusement découpé le corps de son père et l’a rangé dans des boîtes empilées sur lesquelles reposait la télévision.

© SICOP-DGPN

La tête de la victime avait été cachée à un autre endroit, dans la chambre à coucher. Le suspect du meurtre a tout fait pour que l’on croit son père encore vivant, notamment en payant le loyer et en répondant aux SMS qu’il avait reçu.

Le jeune homme a indiqué qu’il n’était pas dans son état normal au moment des faits

Les collègues de la victime, inquiets de ne pas le voir venir travailler, ont donné l’alerte et ont prévenu la police, qui s’est rendue à son domicile. Sur place, ils ont trouvé un appartement ou régnait une odeur insoutenable, et où grouillait de nombreux insectes.

Nathan Robinson n’a étonnamment pas nié avoir tué son père, à qui il devait de l’argent. Il a en revanche paru surpris lorsque les policiers sont venus le chercher chez sa mère, à Birmingham, et aurait cru à une blague. Le jeune homme comparait depuis le début de la semaine devant la Cour de la Couronne, et a assuré qu’il ne se trouvait pas dans son état normal au moment des faits.

Partager >>