Miss France 2015 : arrivée en République Dominicaine pour les candidates

La compétition chaperonnée autrefois par la mythique Geneviève de Fontenay est attendue par une large partie du public (masculin, vous êtes sûrs ?). L’élection de Miss France consacre la beauté et l’élégance d’une Française âgée de moins de 24 ans, coachée pour parader devant un jury qui apprécie son apparence.

L’aspirante doit mesurer au moins 1,70m, être majeure et avoir participé au maximum trois fois aux élections de Miss régionales.

Bien que l’évènement soit jugé sexiste et même dégradant par une partie de la population, féministe ou pas, l’élection de Miss France continue son bonhomme de chemin. Les 33 candidates de cette année ont fait vendredi le voyage jusqu’en République Dominicaine, où elles ont été accueillie par Sylvie Tellier, l’actuelle directrice générale de la société Miss France.

Au programme : coiffure, maquillage, habillage évidemment, mais aussi… test de culture générale. Car être Miss, ce n’est pas seulement savoir défiler avec une démarche chaloupée, il faut aussi savoir répondre à quelques questions sans passer pour la délicieuse idiote du village.

Mais la République Dominicaine n’est pas seulement synonyme de travail pour les jeunes femmes. Miss Picardie a nagé avec les dauphins, Miss Bourgogne a visité une grotte et pris des photos… Mais toutes sont simultanément préoccupées par l’issue de la compétition.

Qui succèdera à Flora Coquerel, Miss France 2014 ? Le fardeau sera lourd pour la future Miss 2015, qui portera l’héritage de 95 ans de reines de beauté.

Créé sous le titre de “plus belle femme de France” en 1920, le concours ne porte le nom de “Miss France” qu’à partir de 1927, et n’est diffusé à la télévision que depuis 1987.

Parmi les plus célèbres gagnantes, on peut citer Linda Hardy (Miss France 1992), Sophie Thalmann (Miss France 1998), Sonia Rolland (Miss France 2000), Sylvie Tellier (Miss France 2002 et remplaçante de Madame de Fontenay) ou encore Valérie Bègue (Miss France 2008).

Partager >>