Calendrier Pirelli 2015 : priorité à la pin-up fétichiste

C’est une tradition : tous les ans, le manufacturier automobile italien Pirelli édite un calendrier fort de douze clichés artistiques et sexy, qui font le bonheur des collectionneurs. Cette année, c’est la 42ème édition qui verra le jour, et elle a été confiée au photographe américain Steven Meisel, qui succède ainsi à Helmut Newton.

(c) Pirelli

(c) Pirelli

Assisté de sa directrice artistique Carine Roitfeld, ancienne rédactrice en chef de Vogue Paris et créatrice de CR Fashion Book, Meisel a fait défiler devant son objectif des mannequins issus de six pays différents. Ont été sélectionnées l’Allemande Anna Ewers, la Portoricaine Joan Small, les Russes Natalia Vodianova et Sasha Luss, les Brésiliennes Adriana Lima, Raquel Zimmermann et Isabeli Fontana, l’Anglaise Karen Elson, et les Américaines Carolyn Murphy, Cameron Russell, Gigi Hadid et le célèbre mannequin “grande taille” Candice Huffine. On ne trouve pas de Française au casting cette année.

Steven Meisel n’est pas un artiste timoré : on lui doit entre autres le livre “SEX” avec Madonna. Pour ce calendrier, il a choisi le thème du fétichisme, appuyé par Carine Roitfeld qui déclare à propos de ce parti-pris : “Il est beau, il est versatile et il a une luisance qui le rend intéressant. Nous l’avons utilisé pour donner aux photos une touche fashion venant s’ajouter à la beauté des mannequins et à une pointe d’humour.”

Ainsi, Sasha Luss pose en Miss Août 2015, vêtu d’un costume de marin très partiel que Jean-Paul Gaultier ne désavouerait pas, et de bottes à talons hauts. Quant à Joan Smalls, Miss Mars, elle est envoyée dans les cordes d’un ring de boxe, avec un porte-jarretelles en latex rouge.

Steven Meisel confie sur son travail : “ce sont bien les modèles esthétiques de référence du monde d’aujourd’hui. […] Comme je voulais limiter l’emploi des vêtements et des accessoires et que je disposais d’une grande liberté créatrice, j’ai trouvé très stimulant de jouer avec les couleurs, avec le maquillage et avec les matériaux.”

(c) Pirelli

(c) Pirelli

Partager >>