Médiamétrie révèle les chiffres des audiences des radios pour le dernier trimestre

Au mois de septembre, le mercato des animateurs avait conduit Laurent Ruquier à aller sur RTL pour animer les Grosses Têtes, et Cyril Hanouna à quitter la case qu’il occupait en matinée sur Europe 1 pour s’installer l’après-midi.

On ignorait si le transfert de celui qui anime On n’est pas couché sur France 2 allait être gagnant pour RTL. C’est finalement le cas, comme l’indiquent les chiffres des audiences du dernier trimestre, dévoilés aujourd’hui par Médiamétrie.

Laurent Ruquier distance très considérablement Cyril Hanouna, qui l’a remplacé sur Europe 1, mais en plus il réussit l’exploit de faire encore mieux que celui dont il a pris la place, Philippe Bouvard. C’est une réussite inespérée pour RTL, qui avait pris un gros risque avec ce changement à la tête de son émission vedette de l’après midi.

© Le Figaro

Laurent Ruquier a amené avec lui ses auditeurs fidèles d’Europe 1 tout en conservant les inconditionnels de Philippe Bouvard. De son côté, Cyril Hanouna ne peut que constater une baisse de 25 % de ses audiences, qui correspond aux fidèles de Laurent Ruquier, qui boudent désormais la radio qu’il a quittée.

France Inter s’en sort très bien

La direction d’Europe 1 reste optimiste, car elle s’attendait à ce transfert d’auditeurs. Denis Olivennes, PDG de Lagardère Active, propriétaire d’Europe 1, indique que « Cyril Hanouna a encore un potentiel de progression, il devrait recruter les jeunes auditeurs qui l’apprécient en télévision ». « Si ensuite nous les fidélisons, le pari sera gagné », ajoute-t-il confiant.

Globalement, les radios généralistes retrouvent des couleurs, après un grand passage à vide au printemps dernier. Elles n’ont pas récupéré leur niveau de septembre-octobre 2013, mais elles se portent mieux qu’au mois de juin. La seule exception dans les chiffres des audiences est France Inter, seule radio généraliste à gagner du terrain sur un an. Avec une matinale solide, animée par Patrick Cohen et des après midi entièrement renouvelés depuis septembre, la radio s’affiche à 10 % d’audience cumulées.

Partager >>