Hépatite C : Le Solvadi coûte 41 001 euros, mais sera remboursé à 100%

Le prix du traitement très efficace contre l’hépatite C et utilisé dans les hôpitaux, le Solvadi, a été fixé à 41 001 euros au lieu de 58 000 euros.

La France comptant actuellement 200 000 patients, la sécurité sociale devrait avoir dépensé environs 1 milliard d’euros d’ici un an, pour ce médicament.

Le comité économiques des produits de santé et le laboratoire américain Gilead ont fini par tomber d’accord sur un prix public plus bas : 13 667 euros la boite de Sovaldi, soit 41 0001 euros pour un traitement.

C’est une victoire pour le ministère de la Santé qui a su négocier le prix le plus bas de toute l’Europe.

« La fixation de ce prix met fin à la période d’autorisation temporaire d’utilisation (ATU), qui a permis un accès précoce des malades à ce médicament. Le laboratoire devra rembourser à l’Assurance maladie la différence entre le prix pratiqué pendant cette période et le prix qui vient d’être fixé. »

DR

DR

Pour le laboratoire américain cet accord permet un élargissement de l’accès aux soins défini par la Haute autorité de Santé.

Marisol Touraine, ministre de la Santé a déclaré que « compte tenu du caractère irremplaçable et particulièrement coûteux de ce traitement », la part financière de l’assuré sera supprimé pour ce médicament qui sera pris en charge à 100% par l’assurance maladie.

Le ministère de la Santé prévoit un projet de loi en 2015, remettant en place le mécanisme, créé en 1999, qui évite que l’assurance maladie réalise des dépenses inattendues par rapport aux tendances prévues.

En parallèle un second traitement efficace a obtenu l’autorisation temporaire d’utilisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament : Harvoni.
Ce traitement permet de diviser par deux le cout des bithérapies actuelles avec ses 48 000 euros pour trois mois.

Partager >>