Toulouse-Lautrec aurait 150 ans aujourd’hui : portrait d’un grand petit homme

Un bref passage sur la page d’accueil de Google nous rappelle avec malice l’anniversaire du jour : le peintre Toulouse-Lautrec aurait eu exactement 150 ans aujourd’hui. Le moteur de recherche a orné sa page d’un dessin représentant l’artiste en train de finir un tableau où figurent une danseuse ainsi que le mot Google écrit trois fois.

C’est donc le 24 novembre 1864 que le comte Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec-Monfa a vu le jour, dans la ville d’Albi. Sa taille n’étant pas à l’échelle de son patronyme (la faute probablement à ses parents cousins germains), il ne se fait appeler que Toulouse-Lautrec, et embrasse une carrière d’artiste-peintre décadent dans le Montmartre animé de la fin du 19e siècle.

Féru de French Cancan, client régulier des maisons closes, il produit plus de 5000 dessins, 369 lithographies, 275 aquarelles et 737 peintures, représentant pour la plupart les figures pittoresque du Paris by Night de l’époque. On y croise notamment une danseuse appelée la Goulue, et le chansonnier Aristide Bruant.

Sa vie, elle, sera bien à l’image de sa taille : il meurt à 37 ans seulement, après avoir consommé sans modération sexe et alcool (notamment le cognac et l’absinthe), et contracté diverses maladies comme la syphilis.

Il est enterré à Verdelais, près du château de sa famille en Gironde, et un musée lui est consacré à Albi. De nombreuses oeuvres de Toulouse-Lautrec sont également exposées au Musée d’Orsay à Paris.

Un film lui a été consacré en 1998, où il était joué par régis Royer. Toulouse-Lautrec est également apparu sous les traits e José Ferrer dans Moulin Rouge (1952), de Jerry Bergen dans La vie passionnée de Vincent Van Gogh (1956), de John Leguizamo dans le Moulin Rouge de Baz Luhrmann, et de Vincent Menjou Cortes dans Minuit à Paris de Woody Allen.

Partager >>