Zlatan Ibrahimovic célèbre sa 100ème sélection avec un coup de coude

Zlatan Ibrahimovic est très respecté pour son talent et son histoire d’amour avec le ballon rond mais lors de la rencontre entre son équipe (suédoise) et l’équipe autrichienne qui marquait sa 100ème sélection, le joueur a perdu son sang froid et envoyé un sacré coup de coude à Alaba.

Zlatan Ibrahimovic : une 100ème sélection célébrée par un match nul

On a connu le célèbre joueur Suédois, Zlatan Ibrahimovic, bien plus en forme. Lui qui est reconnu pour ses 50 buts avec l’équipe de Suède a fait pâle figure lors de leur dernière rencontre les opposant à l’équipe d’Autriche.

Lui qui vient de battre le record du nombre de buts pour la Suède n’en a pas marqué un seul lors de la rencontre avec l’Autriche. Même si sa passe décisive a permis à Erkan Zengin de revenir au score en égalisant après le premier but d’Alaba pour l’Autriche, on ne peut pas dire que Zlatan Ibrahimovic se soit illustré de la meilleure manière. Regards noirs et assassins au moindre contact, visage fermé, pas un but de marqué et un coup de coude qui aurait pu bien mal se terminer…

Zlatan Ibrahimovic : une 100ème sélection célébrée avec un coup de coude

Zlatan Ibrahimovic apparait tendu et perd le contrôle contre l’Autriche

Le match a été marqué par les regards assassins lancés par Zlatan Ibrahimovic à de nombreux joueurs autrichiens. Il semblait déconcentré et perdre ses moyens. Lui qui, d’habitude, manipule le ballon rond avec une élégance et une facilité déconcertantes, avait du mal à mettre de l’ordre dans son jeu.

Et ce qui devait arriver arriva, Zlatan Ibrahimovic a perdu le contrôle de ses nerfs à la 20ème minutes en envoyant son coude de manière volontaire dans la tête d’Alaba qui s’écroule aussitôt ! Même si l’arbitre n’a pas vu ce geste qui aurait facilement mérité un carton rouge, la tension installée par Zlatan Ibrahimovic n’est pas passée inaperçue. Il est donc sanctionné quelques minutes après par un carton jaune suite à une action douteuse sur Martin Harnik. Une décision de l’arbitre qui a réussi à lui faire reposer pieds sur terre et l’a calmé pendant le reste de la rencontre !

Partager >>