Christoph Waltz sera le machiavélique Blofeld dans le prochain James Bond

Il y a deux semaines à peine, les producteurs de la franchise James Bond confirmaient que l’ennemi de 007 dans le prochain opus serait joué par Christoph Waltz. Vainqueur d’un Oscar pour son rôle de nazi onctueux et pervers dans Inglourious Basterds, l’acteur allemand a déjà confirmé sa capacité à jouer les vilains avec ses prestations dans Green Hornet, Les Trois Mousquetaires et Horrible Bosses 2.

Retrouver Waltz en superméchant face à l’agent secret n’avait donc rien d’étonnant. Mais cette fois, la révélation est de taille puisqu’on apprend qu’il jouera le ‘bad guy’ ultime de la saga : Ernst Stavro Blofeld, chef de l’organisation SPECTRE. Un personnage emblématique, dont on se souvient en grande partie grâce au chat blanc qui ronronnait sans cesse sur ses genoux dans les premiers opus avec Sean Connery.

(c) MGM

(c) MGM

Dans Bons Baisers de Russie et Opération Tonnerre, Blofeld n’était qu’une présence mystérieuse, une paire de jambes ornée du fameux chat, dont on entendait la voix distribuer des ordres à ses subalternes (il inspira d’ailleurs le Docteur Gang de l’Inspecteur Gadget). Dans On ne vit que deux fois, en 1967, le personnage est doté d’un visage, celui de Donald Pleasence, chauve et traversé par une large cicatrice.

Deux ans plus tard, George Lazenby remplace Connery en James Bond, et Telly Savalas (Kojak) reprend le rôle de Blofeld dans Au Service Secret de sa Majesté. Mais quand Connery revient, Blofeld change à nouveau d’interprète, et c’est Charles Gray (avec des cheveux !) qui lui prête ses traits.

Des démêlés juridiques avec Kevin McClory ont empêché les producteurs d’utiliser le SPECTRE ou Blofeld dans les suites, et Roger Moore n’a pu affronter qu’un vague sosie dans le prégénérique de Rien que pour vos yeux, en 1981.

MGM ayant remis la main sur tous les droits, c’est donc sous les traits de Christoph Waltz que le génie du crime fera son retour dans un an, dans la 24ème aventure cinématographique officielle de James Bond (et la quatrième de Daniel Craig), réalisée par Sam Mendes.

Partager >>