Première vidéo de Nabilla en prison

Ce matin, le magazine Closer a dévoilé sur son site internet une vidéo exclusive de Nabilla. Elle a été tournée alors que la jeune femme se trouvait en promenade, dans la cour de la maison d’arrêt pour femmes de Versailles.

La bimbo y est détenue provisoirement depuis le 8 novembre, à la suite de sa mise en examen pour faits de violence présumée et tentative d’homicide volontaire sur la personne de son compagne Thomas Vergara, dans la nui du 6 au 7 novembre dernier.

L’ancienne star de télé-réalité semble détendue et souriante, à mille lieues des images la montrant fatigue et les traits tirés sur les images volées lors de sa garde à vue, et publiées en Une de la presse people ces dernières semaines.

(c) SIPA

(c) SIPA

On ignore qui a filmé Nabilla dans sa prison. Closer détaille le quotidien de la chroniqueuse de Cyril Hanouna entre les murs de la maison d’arrêt. Elle a le droit de se promener dans la cour 1h30 tous les jours, et prendrait des cours de français et de coiffure pour occuper son temps.

On voit la jeune femme en compagnie de deux co-détenues dans la vidéo, avec qui elle semble avoir sympathisé. A ce jour, seuls ses avocats sont venus lui rendre visite, et elle peut passer des coups de téléphone à un nombre restreint de personne, comme le lui a permis le juge d’instruction qui enquête sur le dossier.

Nabilla reste en détention provisoire

L’un de ses avocats a également précisé que Nabilla trouvait « la force de traverser l’épreuve de l’incarcération » grâce aux nombreux messages reçus via Twitter et Facebook.

Pour appel, les faits reprochés à Nabilla se sont déroulés au début du mois de novembre. Thomas Vergara avait été admis aux urgences et opéré de graves blessures au thorax après avoir été victime de plusieurs coups de couteau. Les deux amoureux avaient donnés plusieurs versions des faits différentes et contradictoires, et il semblerait que l’hypothèse d’une agression commise par la jeune femme soit la plus probable. On ignore encore les motivations de ce geste, qui l’a conduite provisoirement derrière les barreaux.

Partager >>