Pour Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait remplacer l’être humain

Gentlemale.fr » Science » Pour Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait remplacer l’être humain

Par Armelle
3 décembre 2014
Comments are off for this post
Pour Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait remplacer l’être humain

L’avenir sera-t-il aussi sombre que celui qu’on peut voir dans Terminator ? Selon l’astrophysicien Stephen Hawking, l’intelligence artificielle pourrait bien signer la fin de l’humanité.

Il explique : “Les formes primitives d’intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine, affirme le professeur dans cet entretien. Une fois que les hommes auraient développé l’intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule et se redéfinirait de plus en plus vite.”

Il ajoute que l’être humain, limité à sa seule évolution biologique, serait rapidement dépassé. Un scénario-catastrophe qui n’empêche pas Hawking d’être résolument ancré dans le présent : il vient d’offrir son système de communication à la communauté scientifique, pour qu’il puisse servir à d’autres personnes paralysées comme lui.

(c) Keystone

(c) Keystone

Ce dispositif, amélioré progressivement au cours des années, lui permet de s’exprimer par une voix artificielle, et d’écrire à l’ordinateur sous la dictée, simplement en contractant un muscle de sa joue. Pour la rédaction de ses ouvrages, la société SwiftKey a même développé une fonction qui permet de déduire les mots que Hawking veut utiliser, à partir de 20% des caractères seulement.

Stephen Hawking est l’objet du film Une Merveilleuse Histoire du Temps (The Theory of Everything) qui sortira le 21 janvier au cinéma. Le comédien qui l’interprète, Eddie Redmayne, est sérieusement considéré pour l’Oscar du meilleur acteur.

Interrogé par le magazine Wired, le scientifique déclare par ailleurs qu’il ne serait pas hostile à une carrière cinématographique. Après avoir prêté sa voix à plusieurs épisodes des Simpson et à deux albums de Pink Floyd, il aimerait qu’on lui propose de jouer un méchant dans James Bond.

“Je pense que le fauteuil roulant et la voix d’ordinateur correspondraient bien au rôle”, ajoute-t-il avec malice. Il a déjà eu l’occasion d’apparaître à l’écran dans un épisode de Star Trek La Nouvelle Génération, où il jouait aux échecs avec… un androïde doté d’une intelligence artificielle.

En continue :

Armelle

Si, comme moi, vous aimez les bonnes astuces pour nettoyer la maison sans utiliser de produits chimiques mais aussi les bons petits plats healthy et bio pour toute la famille, vous allez apprécier tous mes conseils.