Carla Bruni-Sarkozy se confie au sujet de son mari

Alors que Nicolas Sarkozy a été élu à la présidence de l’UMP à l’issue des élections internes de son parti, c’est Carla Bruni-Sarkozy qui a confié ses impressions d’épouse au magazine Point de vue. La chanteuse et ancienne mannequin est l’atout charme de l’ancien Chef de l’Etat, et elle ne refuse jamais à se confier sur son bonheur aux côtés de son époux.

Au cours de l’entretien, Carla Bruni évoque la mode, la chan­son, ses concerts, les bijoux mais n’oublie pas d’évoquer Nico­las Sarkozy. L’épouse du patron de l’UMP dresse un portrait toujours aussi idyl­lique de celui qui partage sa vie depuis sept ans main­te­nant.

Abordant le physique, elle explique, que « honnê­te­ment, la barbe de trois jours lui va vrai­ment, vrai­ment bien ». Mais visiblement, ce qui les rapproche, c’est surtout l’esprit et la personnalité.

Copyright by World Economic Forum swiss-image.ch/Photo by Moritz Hager

« J’ai vrai­ment le senti­ment d’être faite pour être avec mon mari », s’est enthousiasmé Carla Bruni. « Nous nous sentons bien ensemble. En dehors du désir, de l’amour, de l’admi­ra­tion, de la rigo­lade, il existe une commu­ni­ca­tion constante entre nous » a poursuivi la jeune femme.

Celle qui est aussi la maman de la petite Giulia a aussi évoqué sa fin de vie aux côtés de Nicolas Sarkozy. « Mon Dieu! J’espère que nous ne nous sépa­re­rons jamais, et que je mour­rai avant lui. Ou avec lui. Je ne pour­rais pas vivre sans lui », a confié Carla Bruni.

Carla Bruni-Sarkozy peine à se projeter à l’Elysée

Si les projets de l’ancien Président de la République se passent comme il le souhaite, le couple pourrait de nouveau être présent à l’Ely­sée à compter des élections de 2017. A se propos, Carla Bruni a avoué avoir « du mal à se proje­ter ».

« J’ai peur d’ima­gi­ner le futur parce que les ques­tions angois­santes arrivent: serons-nous en vie, en bonne santé? J’ai 46 ans, bien­tôt 47, j’arrive à une période de ma vie où il faut profi­ter de chaque instant » a précisé la quadragénaire.

L’ancienne première dame a également rapporté les propos de son mari. « Mon homme dit une phrase assez juste: Les ennuis ne viennent jamais par où on le pense », a rapporté la chanteuse, avec philosophie et résignation.

Partager >>