Une femme de 34 ans se jette sous le train avec ses deux enfants

Gentlemale.fr » France » Faits-divers » Accidents » Une femme de 34 ans se jette sous le train avec ses deux enfants

Par Alexis
8 décembre 2014
Comments are off for this post
Une femme de 34 ans se jette sous le train avec ses deux enfants

C’est un drame terrible drame qui s’est joué dimanche, à quelques kilomètres de Toulouse. Une femme de 34 et ses deux enfants, un nourrisson d’un an et un enfant de 7 ans, ont été tués. Ils ont été fauchés par un train, qui circulait dans le sens Tarbes/Toulouse.

Les services de secours et la police, arrivés très rapidement, n’ont pu que constater le décès des trois victimes. Les premières constatations de l’enquête de police indiquent qu’il s’agirait d’un suicide. La mère de famille aurait garé sa voiture à proximité de la voie ferrée, et aurait entrepris, avec ses deux enfants, de monter sur les rails en escaladant un talus.

© Pixabay / Public Domain

Photo d’illustration

Alors qu’approchait le train, la trentenaire s’est placée sur les voies avec ses enfants. Le conducteur du train a klaxonné et tenté de freiner mais il n’a pu éviter les trois personnes qui ont été percutées de plein fouet.

Les secours se sont déployés en nombre sur place, et un hélicoptère de la gendarmerie a survolé les lieux. Les 145 passagers présents à bord n’ont pas été blessés dans la collision, mais le conducteur du train a été extrêmement choqué.

Une lettre explique le suicide

La jeune mère de famille aurait laissé un message dans lequel elle explique de grosses difficultés personnelles, qui auraient justifié son geste. La circulation des trains a été interrompue environ deux heures, le temps pour les enquêteurs de recueillir tous les éléments, avant de reprendre.

Ce type de drame est régulier en France, ou l’accès au réseau ferré n’est pas toujours sécurisé. En octobre dernier, un homme s’était jeté sous un train sur la ligne Paris / Caen, vers Mantes-la-Jolie. Le suicide avait été confirmé et l’accident n’avait pu être évité par le mécanicien qui conduisait le convoi.

Cette triple disparition est d’autant plus triste qu’il ne s’agit pas de l’acte isolé d’un adulte, et qu’il a entrainé la mort prématurée de deux mineurs.

En continue :

Alexis

Aujourd’hui, je suis un grand passionné de cuisine et de moto. Rien ne me fait plus plaisir qu’un bon repas dominical suivi d’une promenade en deux roues dans les campagnes environnantes.