Najat Vallaud-Belkacem annonce des cours de morale laïque, mais ne supprime pas les notes

Gentlemale.fr » France » Najat Vallaud-Belkacem annonce des cours de morale laïque, mais ne supprime pas les notes

Par Alexis
9 décembre 2014
Comments are off for this post
Najat Vallaud-Belkacem annonce des cours de morale laïque, mais ne supprime pas les notes

Interrogée hier par BFMTV, la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem a fait des déclarations claires sur la réforme en cours. Selon elle, le résultat sera enterriné d’ici dix jours, pour être appliqué dès la prochaine rentrée scolaire.

La Ministre a expliqué : “on a fait cette réforme, avec 350 millions d’euros de budget supplémentaire pour un nombre de zones équivalent, car la carte de l’éducation prioritaire n’as pas évolué depuis plus de 30 ans alors que les situations sur le terrain ont évolué. Nous voulons réactualiser cette carte, pour mettre là où sont les difficultés sociales les moyens nécessaires”.

Elle a notamment mis l’accent sur la laïcité, un point sensible sur lequel la réforme apporte une nouveauté significative : l’ajout au programme d’un cours de morale laïque. “gouvernement a introduit dans chaque établissement la charte de la laïcité. Nous sommes attachés à promouvoir l’esprit de laïcité et c’est pour cela que nous promouvons l’enseignement moral et laïc qui va être instauré dès la rentrée de 2015. Il concernera tous les élèves à partir de la primaire. Ce sera un enseignement qui aura vocation à accompagner les élèves pour qu’ils se forgent un jugement libre et éclairé, à promouvoir la lutte contre le racisme et à favoriser le vivre-ensemble.”

A propos de la suppression des notes, en discussion récemment pour enlever la pression qui pèse sur les épaules des élèves, Najat Vallaud-Belkacem écarte cette possibilité pour le moment : “on ne va pas supprimer les notes. […] Nous réformons pour que les enfants apprennent mieux et leur faire acquérir un socle de connaissances pour qu’ils s’intègrent mieux.”

Enfin, sur la question du voile à l’école et de son port par les parents lors de sorties scolaires, elle a répondu : “je suis opposée au prosélytisme et je laisse aux équipes sur le terrain les moyens pour s’y opposer. Un parent qui vient dans un comportement prosélyte, dans ses tenues ou ses propos, n’a pas à accompagner une sortie scolaire. Mais si ce n’est pas le cas, une maman voilée qui coopère avec l’Education nationale, par exemple, peut très bien y participer.”

En continue :

Alexis

Aujourd’hui, je suis un grand passionné de cuisine et de moto. Rien ne me fait plus plaisir qu’un bon repas dominical suivi d’une promenade en deux roues dans les campagnes environnantes.