Une lettre envoyée par Thomas Vergara à Nabilla aurait été interceptée par la police

L’affaire Nabilla connait un nouveau rebondissement, comme l’a révélé ce week-end le site Non-Stop People. Alors que Nabilla est actuellement en détention provisoire et reste soupçonnée d’avoir poignardé son petit-ami, ce dernier aurait adressé à la jeune femme une lettre enflammée, et serait amoureux d’elle comme au premier jour.

Leur dernière rencontre remonte au 4 décembre dernier, dans le bureau du juge d’instruction. Ce jour-là, Nabilla et Thomas Vergara avaient rendez-vous pour une reconstitution de la dramatique nuit du 7 au 8 novembre 2014, date à laquelle Thomas a été poignardé.

Tout contact entre eux est interdit depuis le début de l’enquête, notamment afin de ne pas entraver la bonne marche de la justice, car leurs versions des faits divergent et chacun reste sur ses positions.

nabilla thomas garde à vue 1

Malgré une surveillance accrue de leurs échanges, Thomas aurait écrit une lettre à Nabilla, où il lui fait part de ses sentiments encore existants et de son envie de sauver son couple. Mais le courrier qu’il aurait tenté de faire passer furtivement pendant leur rencontre pour la reconstitution aurait été intercepté.

Le site d’information Non Stop People précise encore que Thomas aurait réussi à parler à Nabilla pendant une pause, où il lui aurait dit encore une fois combien il est encore attaché à elle. Le magazine Public a de son côté rappelé que le couple s’aime toujours et souhaiterait se retrouver dès que possible.

Nabilla trouve sa détention longue

Et cela ne sera possible qu’une fois Nabilla libérée. Il y a quelques jours, l’avocat de Nabilla avait déclaré que la jeune femme commençait « à trouver la détention provisoire longue ».

« Cela fait près d’un mois qu’elle est en prison maintenant. Jeudi, lors de la reconstitution, elle allait bien malgré le stress inhérent à ce type de convocation. Je ne veux pas trop en dire à ce sujet. Mais je vous confirme que l’objectif principal reste de la faire sortir de prison le plus vite possible. Avant Noël si possible. L’enquête progresse à un rythme soutenu et j’espère que nous pourrons y parvenir » a ajouté celui qui est chargé de défendre les intérêts de la bimbo.

Au cours de la reconstitution, Thomas aurait une nouvelle fois défendu Nabilla, minimisant les faits et indiquant que si elle a bien porté les coups, ce n’était pas intentionnel et qu’il a été blessé dans la confusion.

Partager >>