Nabilla pourrait être libérée avant Noël

Comme elle le souhaite, Nabilla pourrait être libérée dans les jours qui viennent, avant Noël. Détenue provisoirement depuis le 9 novembre à la maison d’arrêt de Versailles, et mise en examen pour tentative de meurtre et soupçonnée d’avoir poignardé Thomas Vergara dans une chambre d’hôtel de Boulogne-Billancourt, la jeune femme de 22 ans a une nouvelle fois été confrontée à son compagnon.

La rencontre s’est déroulée devant le Juge d’instruction, où durant plus de quatre heures, les deux protagonistes de cette affaire ont maintenu leur première déposition, en livrant des faits contradictoires et « peu crédibles », selon une source proche de l’enquête. « On pouvait espérer aboutir à une seule version des faits, cela n’a pas été le cas » a regretté le parquet auprès de la presse.

nabilla thomas garde à vue 23

Nabilla reste sur ses affirmations : Thomas s’est pour elle blessé seul avec un couteau durant « une violente dispute ». De son côté, le jeune homme indique que sa blessure au thorax est survenue dans la confusion par un coup porté par sa compagne, alors qu’il essayait de la maîtriser.

« Dans les deux cas, cela ne colle pas. L’arme s’est enfoncée de plusieurs centimètres dans les chairs et il a fallu une puissance certaine pour le porter », a indiqué le Parquet. Une nouvelle demande de remise en liberté de Nabilla Benattia a été déposée par ses avocats, qui espèrent qu’elle sera acceptée.

Libre avant Noël ?

« Toutes les investigations nécessaires ont été faites et nous en tirerons les conséquences », a assuré le parquet de Nanterre, qui pourrait donc prononcer une remise en liberté dans les prochains jours. Fin novembre, la première demande de la défense de Nabilla avec été rejetée par la cour d’appel de Versailles.

Personne ne peut aujourd’hui affirmé ce qu’il s’est réellement passé dans la nuit du 6 au 7 novembre dernier. Les dernières rumeurs laissent entendre que Thomas Vergara aurait tenté de faire passer une correspondance à sa compagne, mais sans succès, ce qui appuierait l’hypothèse d’un duo qui ne souhaite la condamnation ni de l’un, ni de l’autre.

Partager >>