« L’interview qui tue ! » annulé dans plusieurs cinémas américains

Face aux menaces des pirates informatiques à l’origine de l’attaque contre Sony, des cinémas ont décidé de ne pas diffuser le film « L’interview qui tue ! ».

Les pirates informatiques qui menacent Sony de faire un nouveau 11 septembre si le film « L’interview qui tue ! » était maintenu ont réussi à faire peur à certaines chaines de cinémas américains qui ont préféré annuler sa diffusion dans leurs salles.

Alors que le film devait sortir le jour de Noel les médias américain annonce que AMC, Regal, Carmike, Bow tie, Arclight et Cineplex font partis des cinémas reculant face aux menaces.

La première a déjà été annulée au Landmark Sunshine de New York suite aux menaces de mardi, par le groupe Guardians of Peace :

« Bientôt le monde entier va voir à quel point Sony Pictures Entertainment a fait un mauvais film. Le monde sera plein d’effroi. Souvenez-vous du 11 septembre 2001 »

DR

DR

Devant ces menaces jugées importantes et plausibles, la priorité est la sécurité des spectateurs.

Dans un communiqué de presse, l’association des chaines de cinémas américaines a indiqué aujourd’hui que « les opérateurs de cinéma peuvent décider de repousser la sortie du film pour que nos clients profitent d’une saison des fêtes au cinéma en sécurité, en bénéficiant des autres films excitants que nous avons à offrir. La capacité de nos clients à profiter du divertissement qu’ils choisissent dans le confort et la sécurité va rester une priorité »

Les membres de l’association travaillent actuellement avec les autorités compétentes afin de réaliser des progrès dans l’enquête en cours.

Pour l’instant Sony n’a fait aucune déclaration quant à l’annulation de la diffusion du film dans ces cinémas mais une source de la firme à tout de même confirmé que le film ne sortirait pas dans une des grandes chaines de cinémas américains, mais qu’elle restait maintenue ailleurs.

Partager >>