Le pasteur de « 7 à la maison », Stephen Collins, avoue ses actes pédophiles

Dans un communiqué dévoilé en parti par People hier, l’acteur Stephen Collins connu pour son rôle de pasteur et père d’une famille nombreuse dans la série « 7 à la maison » a avoué avoir commis les actes pédophiles qui lui sont reprochés.

« Il y a 40 ans, j’ai fait quelque chose de très mal que je regrette. J’ai tout fait pour me racheter depuis »

L’acteur indique ne pas avoir eu de pulsions du genre depuis, mais il est tout de même accusé d’abus sexuel sur trois mineurs entre 1973 et 1994.

DR

DR

Au vu de la publication il y a quelques mois des enregistrements de ses aveux à son thérapeute, Stephen Collins a décidé d’en parler publiquement.

« J’ai décidé de gérer cela publiquement car il y a deux mois, plusieurs médias ont diffusé un enregistrement fait par ma femme de l’époque, Faye Grant [avec qui il est actuellement en procédure de divorce, NDLR], durant une séance confidentielle de thérapie de couple en janvier 2012, explique le comédien. Cette séance a été enregistrée sans que le thérapeute ne soit au courant, et sans mon consentement. Sur l’enregistrement, je décris des évènements qui ont eu lieu il y a 20, 32 et 40 ans »

DR

DR

L’ancien acteur, qui a vu sa carrière prendre fin le jour de la diffusion de ces enregistrements, raconte avoir fait des excuses auprès d’une des jeunes filles concernée et l’avoir trouvé très indulgente.

Même si le magazine People va publier l’intégralité de sa confession dans son prochain numéro, il ne sera pas possible d’y lire ce que l’acteur à réellement fait subir aux jeunes mineurs de moins de treize ans.

Suite à cette publication, Stephen Collins sera présent dans l’émission télévisée de Kate Couric sur la chaine ABC.

 « La diffusion de cet enregistrement a entraîné des hypothèses et des sous-entendus à propos de ce que j’ai fait, qui vont beaucoup plus loin que ce qui s’est réellement passé. Aussi difficile que ce soit, je veux que les gens connaissent la vérité »

Partager >>