Charlie Hebdo : le dessinateur Willem critique les « nouveaux amis » du journal

Le dessinateur Willem, auteur à Charlie Hebdo, donne son sentiment sur les hommages multiples faits par ceux qu’ils désignent comme les « nouveaux amis » du journal.

Willem, de son vrai nom Bernard Holtrop, figure parmi les membres de la rédaction de Charlie Hebdo ayant échappés à la fusillade du mercredi 7 janvier. Il revient sur la vague de soutien sans précédent qui touche la France et ironise sur certains d’entre eux.

Il déclare dans un entretien fait à un quotidien néerlandais: « Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire ». Ajoutant à ceci: « Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis ».

Marine Le Pen est « ravie » de cette situation

Le dessinateur revient également sur le rôle de l’extrême droite et notamment sur le cas Marine Le Pen, la présidente du Front-National, qui a affiché son soutien à Charlie Hebdo. Pour Willem, la situation est que « Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout ».

Enfin Willem revient sur l’émoi mondial qu’a suscité l’attaque du journal satirique et les nombreux soutiens qui sont apparus partout dans le monde. Pour lui, ces gens là « n’ont jamais vu Charli Hebdo ».

Il explique que lorsque , »il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c’était ». Un constat dont le dessinateur s’amuse avec amertume et sur lequel ironise. Le dessinateur à déclarer qu’il continuerait à travailler pour Charlie Hebdo et qu’il était primordial que le journal soit publié.

Partager >>