Ukraine : au moins 5 morts dans un bombardement à Donetsk

L’est de l’Ukraine et plus particulièrement la ville de Donetsk est toujours en proie aux affrontements entre les séparatistes et l’armée régulière ukrainienne. Cette nuit, 5 morts et 29 blessés sont à déplorer suite aux bombardements de la ville de Donetsk par l’armée d’Ukraine.

Le climat est toujours très tendu en Ukraine de l’Est, notamment dans la ville de Donestk qui est le terrain d’affrontements entre le mouvement séparatiste et l’armée régulière d’Ukraine. Chaque jour le bilan s’alourdit et la situation connait des tensions grandissantes. Cette nuit, entre mardi 20 et mercredi 21 janvier, Donetsk, considéré comme un bastion séparatiste par l’armée ukrainienne, a été la cible de bombardements.

Le bilan fait état de 5 victimes et de 29 blessés. Cette attaque fait suite à la prise de contrôle de l’aéroport international de la ville qui est depuis complètement détruit. Kiev ayant expliqué son action par la présence d’artillerie dans la zone ciblée, notamment dans des zones résidentielles et des immeubles. Ce matin les affrontements étaient toujours en cours et les actions militaires se poursuivaient.

Des bombardements meurtriers en Ukraine

Assistant actuellement au Forum économique mondial à Davos, le président ukrainien, Petro Porochenko, a décidé d’écourter son séjour et de regagner son pays dans l’après-midi, après qu’il est pris la parole à Davos. Inquiet de la situation, le président ukrainien fait face à une « aggravation de la situation » sur le plan militaire et diplomatique. Depuis plus de dix jours, les combats se sont intensifiés et l’attaque récente de l’armée ukrainienne par l’armée russe a beaucoup envenimé la situation.

Depuis septembre, date à laquelle les accords de Minsk ont été signés, aucune attaque de ce type n’avait été officiellement à déplorer. La violence semble donc monter d’un cran supplémentaire dans l’est de l’Ukraine et les forces en présence apparaissent de plus en plus virulentes.

La ville de Donetsk en ruine survolée par un drone civil :

Partager >>