Ukraine : L’armée abandonne l’aéroport de Donetsk

L’armée ukrainienne a été forcée d’abandonner sa position et s’est retirée de l’aéroport international de Donetsk. Faisant face a un regain de violence de la part des séparatistes prorusses, l’armée a quitté les lieux, mais les affrontements se poursuivent à ses abords.

Depuis plusieurs jours, le conflit qui oppose le mouvement séparatiste prorusse et l’armée régulière d’Ukraine pro-Kiev, à l’est du pays, connait une explosion des violences et la situation est particulièrement tendue.

Plusieurs sources indiquent qu’entre six et treize soldats ont notamment été tués dans les dernières 24 heures et les affrontements sont de plus en plus virulents. Le porte-parole militaire ukrainien vient d’annoncer que son armée avait quitté sa position et s’était retirée de l’aéroport de la ville de Donetsk.

Un sérieux revers pour le pouvoir ukrainien

Ce terminal, véritable symbole du conflit, est devenu depuis plusieurs semaines l’épicentre et le théâtre principal ou les combats ont lieu. Le porte-parole a indiqué que l’aéroport avait de l’être évacué dans la nuit de mercredi 21 au jeudi 22 janvier, suite à des « tirs venant de toutes les directions ». Il indique également que les affrontements se sont ensuite poursuivis autour du bâtiment principal de l’aéroport.

Le ministère de la Défense ukrainien a, par ailleurs, préciser qu’un certain nombre de bâtiments se situant dans l’enceinte de l’aéroport étaient toujours aux mains de l’armée de Kiev. Pour l’armée ukrainienne, l’abandon de sa position est un échec et son souhait est de regagner au plus vite le terrain perdu afin d’enrayer la progression des troupes séparatistes.

Partager >>