Cuba : Washington souhaite la réouverture de son ambassade à La Havane

L’ambassade américaine à La Havane pourrait rouvrir ses portes au mois d’avril après avoir été close durant plus d’une cinquantaine d’années.

Dans le cadre du processus de normalisation des relations entre les deux pays, cette réouverture chargée de symboles constituerait un pas important vers le rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis.

Washington et La Havane sont actuellement en négociation afin d’envisager la réouverture de l’ambassade américaine située à La Havane. Le bâtiment, clos depuis 1961, est le reflet des tensions qui animent les deux États et sa remise en ordre pourrait devenir l’emblème du réchauffement diplomatique enclenché depuis quelques mois.

Cuba ne souhaite plus figurer sur la « liste noire » des pays soutenant le terrorisme

Washington souhaite vivement que cette réouverture se fasse en avril, moment choisi pour le sommet des Amériques se tenant les 10 et 11 avril au Panama. Raul Castro et le Président Obama doivent se rencontrer pour l’occasion et les USA aimeraient que cet instant soit l’opportunité d’annoncer la réouverture de l’ambassade de La Havane.

De son côté, Cuba se montre plus frileux et réclame, avant tout changement, son retrait de la « liste noire » tenue par les États-Unis. Cette dernière répertorie les pays accusés de terrorisme ou de soutien aux terroristes par les USA. Outre Cuba, le Soudan, l’Iran et la Syrie figure sur cette liste.

La Havane souhaiterait voir Cuba disparaître de cette liste et des négociations sur ce point sont en cours. Le président Obama défendra cette idée devant le Congrès afin de démontrer que le pays ne soutient aucune activité d’ordre terroriste et qu’il n’en a pas l’intention. On peut raisonnablement envisager que Cuba sera prochainement rayée de cette liste et que le projet de réouverture de l’ambassade américaine à Cuba pourra se faire d’ici au mois avril.

Partager >>