Romans-sur-Isère : Un jeune de 14 ans se tue en voiture en fuyant la police

À Romans-sur-Isère, commune de la Drôme, un adolescent de 14 ans, tentant de fuir un contrôle de police, s’est tué au volant d’une voiture. Ce dernier, probablement pris de panique, est venu percuter un arbre alors qu’il était pris en chasse par les forces de l’ordre.

Ce drame est à l’origine d’un climat de tension entre les forces de police et certains habitants du quartier de la Monnaie, où vivait la victime. Dans la matinée du dimanche 15 février, un adolescent de 14 ans qui tentait de fuir un contrôle de police est mort après avoir violemment percuté un arbre. Deux adolescents étaient à bord du véhicule lorsqu’ils ont croisé une patrouille.

Interpellés par l’aspect juvénile du conducteur, les policiers ont alors fait demi-tour pour l’arrêter, mais il semble que le conducteur est accéléré pour échapper aux policiers. Après avoir grillé un stop, l’adolescent est venu percuter un arbre « à très vive allure » et a trouvé la mort.

Le quartier de la Monnaie sous haute tension

Il a succombé à ses blessures à l’hôpital, peu de temps après son arrivée. Le passager du véhicule, également mineur, a été blessé durant la collision et aurait tenté d’échapper aux policiers après l’accident. Il a été transféré à l’hôpital. Ce drame intervient quelques années après un autre événement du même type survenu dans le même quartier de la Monnaie en 2008.

Un jeune homme de 15 ans, au volant d’une voiture volée, avait alors trouvé la mort en tentant d’échapper à un contrôle de police. Ressentie comme une injustice par les habitants du quartier de la Monnaie, cette tragédie avait donné lieu à des émeutes et des affrontements dans le quartier. Une réaction similaire était attendue hier soir et une quarantaine de CRS a été déployée dans le secteur. Des poubelles en feu et mises en travers de la chaussée ont été signalées et les forces de l’ordre ont fait usage de leurs bombes lacrymogènes.

La mort du jeune adolescent est donc à l’origine d’une nuit de tension dans le quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère. On ne peut cependant pas parler de véritable émeute. Une enquête visant à déterminer les causes exactes de l’accident vient d’être confiée à la Sûreté départementale de Valence.

Partager >>