Roland Dumas estime que Manuel Valls est sous « influence juive »

L’ancien ministre des Affaires étrangères, Roland Dumas, créé la polémique au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC et BFMTV en évoquant « l’influence juive » de Manuel Valls. Des propos relevant « d’un antisémitisme ordinaire et d’un complotisme délirant » selon le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone.

Lundi 16 février, Roland Dumas, ancien ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel, était l’invité de Jean-Jacques Bourdin qui l’interviewait pour RMC et pour BFMTV. Roland Dumas a surpris en estimant que l’actuel Premier ministre était sous « influence juive » notamment par le biais de son épouse, la violoniste Anne Gravoin qui est de confession juive.

Des propos qui ont été proférés alors que Roland Dumas évoquait une altercation avec Manuel Valls qui aurait eu lieu il y a quelques années. Roland Dumas a expliqué à Jean-Jacques Bourdin qu’il aurait été « agressé » par Manuel Valls alors qu’il cherchait à défendre « les Arabes contre les ismaéliens ». Roland Dumas en a déduit que le Premier ministre était visiblement sous influence.

Roland Dumas qualifié de « complotiste délirant »

Le journaliste le pousse alors à développer le fil de sa pensée et il lui demande si « le Premier ministre est-il sous influence juive ? ». Roland Dumas estime que c’est « probablement » le cas et évoque des « alliances personnelles » mettant en cause l’épouse du Premier ministre.

Il déclare : « Il a des alliances personnelles qui font qu’il a des préjugés. Chacun sait qu’il est marié avec quelqu’un, quelqu’un de très bien d’ailleurs, qui a de l’influence sur lui ».

Les propos de Roland Dumas suscitent depuis ce matin la polémique et provoquent de multiples réactions de la classe politique. Le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale, Bruno Le Roux, s’est dit « révulsé » par ces commentaires tandis que Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a jugé que ses propos relevaient « d’un antisémitisme ordinaire et d’un complotisme délirant ».

Partager >>