Des milliers de Français vivent avec 5,60 euros par jour pour manger et s’habiller

Chaque année, le Secours Populaire établit une étude sur la pauvreté des Français précaires. Cette enquête détermine ce qu’il reste chaque jour pour vivre, après avoir payé loyer et autres charges, à des milliers de personnes aidées l’association.

Le résultat est alarmant, puisqu’on apprend qu’il ne reste que 5,60€ par jour aux bénéficiaires pour se nourrir et se vêtir.

Le Secours Populaire évoque dans son étude, rendue publique aujourd’hui, une pauvreté qui « s’étend et s’enracine », et souligne qu’une « part croissante de la population en est réduite à survivre ». En 2013, l’association a reçu 161 572 ménages, soit environ 450 000 personnes, dans ses diverses permanences.

La pauvreté touche des milliers de Français en 2014

Une photographie des bénéficiaires, sur la base de leurs déclarations, a pu être établie, et on apprend que 30 % d’entre elles disposent de ressources inférieures à 750 euros, pour 43 % elles sont comprises entre 750 et 1 250 euros et pour 20 %, elles s’échelonnent entre 1 250 et 1 750 euros.

© Pixabay / Public Domain

La pauvreté s’enracine en France

Parmi elles, 19 % ont un disponible pour vivre par jour et par personne compris entre 0,5 et 3 euros, et 27 % entre 3,5 euros et 5 euros. Enfin, pour 6,5 % de ces personnes, ce disponible pour vivre est « négatif ou nul ». La moyenne établie de ce disponible, pour faire face aux besoins alimentaires et vestimentaires, est donc de 5,60 euros.

Malheureusement, la précarité ne touche pas que les bénéficiaires du Secours populaire, puisque dans le baromètre annuel Ipsos sur la perception de la pauvreté par les Français, que l’association publie aussi aujourd’hui, 55 % des personnes interrogées déclarent avoir été sur le point de connaître la pauvreté et 35 % d’entre elles y sont hélas tombées en 2014.

Partager >>