Un enfant autiste survit 4 jours dans la forêt en Australie

Agé de 11 ans, un enfant autiste, a survécu pendant 4 jours dans le bush australien aux alentours de la ville de Melbourne. Il a été retrouvé mardi, sain et sauf, après avoir erré 4 jours dans la forêt alors que les pires scénarios avaient été imaginés !

A cette période de l’année, les nuits sont fraîches sur le continent australien, on enregistre des températures autour de 10° à Melbourne au mois d’Avril. Des températures à ne pas dormir dehors, et pourtant, ce jeune garçon autiste s’est retrouvé perdu pendant 4 jours, vêtu simplement d’un jogging et d’un sweat. La police parle d’une miraculeuse survie tant les chances de le retrouver en bonne santé étaient maigres.

Un miracle selon la police

Luke Shambrook, c’est son nom, a été retrouvé errant à seulement 3 kilomètres du campement établi par sa famille et où il avait disparu 4 jours plus tôt. Il a été retrouvé par la police dans la forêt très dense du parc national du lac Eildon, dans l’Etat de Victoria, il marchait sur des collines très abruptes et dangereuses pour un jeune garçon de 11 ans. Il a été repéré par un hélicoptère de la police alors que 120 secouristes étaient à sa recherche en bas.

Alors que les recherches ont duré tout le week-end, les enquêteurs et les services de secours perdaient espoir au fil des heures qui avançaient et pourtant, lundi, ceux-ci ont repris espoir. Passionné par l’eau et aimant bien ce cacher, le petit Luke était cherché en priorité du côté des points d’eau et donc du lac Eildon d’une superficie de 138,3 km² avant que l’on ne retrouve sa casquette et enfin lui-même le lendemain matin, sain et sauf.

Rien de grave finalement !

Pris en charge immédiatement par les secours et conduit à l’hôpital pour y subir des examens, le jeune garçon souffrait de déshydratation et d’hypothermie, mais ne présentait visiblement aucun dommage grave. Ses jours ne sont pas en danger, mais cela n’est pas passé loin. «C’est quelque part un miracle. Vous savez comme le terrain là-bas est couvert de forêt très dense et comme il y fait froid la nuit. En plus, toute la matinée, il avait plu», a déclaré un responsable de la police de l’Etat du Victoria, Rick Nugent.

Une fin heureuse donc pour cette histoire qui aurait pu mal tourner. Effectivement, l’enfant étant autiste, d’après ces parents, celui-ci aurait bien pu ne pas avoir conscience qu’il était perdu et n’aurait donc pas répondu aux appels lancés par les secours !

Partager >>